12:1 "Et l'Éternel dit à Abram : « Éloigne-toi (lekh lekha) »."

« Cela signifie : Pour ton propre bénéfice et pour ton bien. Et là-bas, Je ferai de toi une grande nation, tandis qu'ici, tu n'auras pas le mérite d'avoir des enfants. » Cela est ce qu'à dit Rachi (1).

[Cette explication de Rachi] n'est pas nécessaire car cela correspond à une règle d'usage de la Langue [sainte] (2). [On peut citer comme exemples les versets suivants :] « La saison des pluies est finie ; elle a cédé la place » (3), « Je vais me tourner vers les grands » (4), « Levez-vous et passez le torrent de Zéred » (5), ainsi que de nombreux autres exemples.

Cependant, nos rabbins (6) on fait un Midrach (7) à propos des versets suivants : « Fais-toi (pour toi – lekha) une arche de bois » (8) et : « Fais-toi (fais pour toi – lekha) deux trompettes » (9). La raison est qu'il ne s'agissait pas de sa propre réalisation [à Moïse] et il aurait été approprié qu'il soit dit comme il est dit à propos du tabernacle (10) : « Et tu feras le tabernacle ».

12:1 "... De ton pays et de ton lieu natal."

(11) Rachi a écrit (12) : « Mais n'était-il pas déjà parti de cet endroit avec son père et n'était-il pas arrivé jusqu'à 'Haran ? Cependant, voilà ce que lui a dit le Saint, béni soit-Il : "Éloigne-toi encore plus de la maison de ton père". » (13)

Et Rabbi Avraham [ibn Ezra]  explique :

« Hachem avait déjà dit à Abram : "Éloigne-toi de ton pays", dans la mesure où ces paroles furent prononcées tandis qu'il était encore à Our-Kasdim, c'est à cet endroit qu'Il lui commanda de quitter son pays, son lieu natal et la maison paternelle qui se trouvait là-bas. » (14).

Ceci n'est pas exact car si cela l'était, Abram aurait été alors [le personnage] central du voyage depuis la maison de son père commandé par D-ieu, tandis que Tharé serait allé d'une façon volontaire avec lui. Cependant, la Tora (15) dit (16) : « Tharé emmena Abram son fils », ce qui nous enseigne qu'Abram suiva son père et que c'est en écoutant son conseil qu'il quitta Our-Kasdim afin de se rendre sur la terre de Canaan.

De plus, la Tora (15) dit (17) : « Je pris votre père, Abraham, des bords du fleuve, le fis voyager par tout le pays de Canaan ». [Cependant], il aurait été plus approprié de dire : « Je pris votre père, Abraham, de Our-Kasdim et le fis voyager sur la terre de Canaan » car c'est de là-bas qu'il aurait été pris et c'est de là-bas qu'on lui commanda cela.

De plus, la difficulté suivante [existe à propos des commentaires de Rachi et de Ibn Ezra] : lorsqu'Abraham commanda à Éliezer de prendre une femme pour son fils, il lui dit (18) : « [Je t'adjure](...) de bien aller dans mon pays et dans mon lieu natal » et il [Éliezer] alla (19) « vers Aram-Naharim, du côté de la ville de Nahor » (18). Si cela est le cas, [cet endroit] est « son pays » et « son lieu natal ».

Et dans ce passage (21), il est dit (22) : « Mais tu iras dans la maison de mon père et dans ma famille » car c'est là-bas que se situait sa maison paternelle et sa famille, c'est-à-dire : son lieu de naissance.

Cela ne correspond pas à l'erreur qu'a faite Rabbi Abraham [Ibn Ezra] en disant [que l'expression] « dans mon pays » (23) correspond à [la ville de] 'Haran et « dans mon lieu natal » (23) correspond à [la ville de] Our-Kasdim. De fait, dans la mesure où il dit ici que c'est à Our-Kasdim qu'il lui fut dit « Éloigne-toi de ton pays, de ton lieu natal et de la maison paternelle », il s'avère qu'Abram aurait eu de nombreux pays (24).

Suite...

(1) Rachi explique la raison pour laquelle il est écrit dans le verset : « Éloigne-toi (lekh) pour toi (lekha) », tandis qu'il aurait été plus simple d'écrire seulement : « Lekh ».

(2) En d'autres termes, selon le Ramban, le verset est écrit selon les règles grammaticales habituelles de la Langue sainte.

(3) Cantiques des cantiques 2:11. Dans ce verset, il est écrit : « Elle a cédé la place pour elle (lo) ».

(4) Jérémie 5:5. Il est écrit : « Je me tournerai pour moi (li).

(5) Deutéronome 2:13. Il est écrit : « Passez pour vous (lakhem) ».

(6) Yoma 72b.

(7) I.e. : un commentaire.

(8) Deutéronome 10:1.

(9) Nombres 10:2.

(10) Exode 26:1.

(11) Les questions sont : où se situaient le lieu natal et la maison paternelle d'Abraham, à Our-Kasdim ou 'Haran ? À quel endroit se trouvait Abraham lorsqu'Hachem lui adressa les paroles de notre verset ?

(12) Au verset suivant.

(13) Selon Rachi, le pays et le lieu natal d'Abram se trouvaient à Our-Kasdim et c'est lorsqu'il se trouvait dans la ville de 'Haran qu'Hachem lui adressa les paroles de notre verset.

(14) Selon Ibn Ezra, le pays et le lieu natal d'Abram se trouvaient à Our-Kasdim.

(15) Littéralement : « Les Écritures ».

(16) Deutéronome 11:13.

(17) Josué 24:3.

(18) Genèse 24:4.

(19) Ibid. verset 10.

(20) Dans la même région que la ville de Our-Kasdim.

(21) Lorsqu'Éliezer – lors de son retour – raconte à Abraham ce qu'il lui avait commandé de faire.

(22) Ibid. verset 38.

(23) Genèse 24:4.

(24) En d'autres termes : le Ramban relève l'apparente erreur qu'a commise Ibn Ezra. Dans notre verset, Ibn Ezra écrit qu'Abram se trouvait à Our-Kasdim lorsqu'Hachem lui commanda de quitter son pays natal ; ainsi, Our-Kasdim aurait été son pays natal. Cependant, plus loin – dans son commentaire sur le verset 24:4 – il écrit que le pays natal d'Abram était 'Haran.

(Extrait de l'ouvrage à paraître aux Éditions Sichy : "Commentaire du Ramban sur la Paracha" ).

Questions sur la Paracha Lekh lekha

Approfondissez vos connaissances en répondant à ces questions :

  • Pouvez-vous dire à quel endroit se trouvait Abram lorsqu'Hachem lui adressa les paroles de premier verset de notre Paracha ?

  • Quelle différence d'interprétation existe-t-il entre Rachi et Ibn Ezra à propos du premier verset ?
  • Lorsqu'il quitta son pays natal, Abraham savait-il qu'il devait se rendre en terre de Canaan afin de s'y installer ?