(Afin de lire la partie précédente du commentaire du Ramban sur la Paracha, cliquez ici.)

C'est pour cette raison qu'il est dit précédemment (12) : « (Et voici les générations d'Ismaël, fils d'Abraham), que l'égyptienne Agar, esclave de Sarah, avait enfanté à Abraham ». Cela est prononcé en l'honneur d'Yits'haq et signifie que ces générations ancestrales n'appartiennent pas [vraiment] à Abraham et que ces enfants sont appartiennent plutôt ceux d'une esclave comme cela est dit (13) : « Et également, le fils de cette esclave (14), Je le ferai devenir une nation ».

La Tora (15) fait de même dans le livre des Chroniques car elle commence en disant (16) : « Les enfants d'Abraham : Yits'haq et Ismaël. Voici leurs générations : le premier-né d'Ismaël, Nebaïoth ». Ensuite, elle mentionne (17) : « Et les enfants de Ketoura, concubine d'Abraham : elle enfante Zimrân ». Il aurait été approprié de dire : « les enfants d'Yits'haq ». [La Tora] revient plutôt en arrière et commence [en disant] (18) : « Abraham engendra Yits'haq. Les enfants d'Yits'haq : Esaü et Israël ».

25:22 "Et elle dit : « Si cela est ainsi, à quoi suis-je destinée ? »."

(19) Selon Rachi, [cela signifie] : « Si la douleur de la grossesse est si grande, à quoi suis-je destinée [et pour quelle raison] prié-je et désiré-je être enceinte ? » (20). Cependant, cela n'est pas exact (21).

Et Rabbi Abraham [ibn Ezra] a dit : « Elle (22) demanda aux autres femmes si cela s'était passé de la sorte pour elles et elles lui répondirent : "Non". Elle dit alors : "Si cela est ainsi – pour la plupart des femmes (23) – pour quelle raison ma grossesse est-elle différente ?"

Cependant, [selon l'interprétation de Rabbi Abraham ibn Ezra, une pièce est alors] manquante à ce verset (15) et – de fait – incomplet (24).

Selon moi, [Rivqa] a dit : « Si cela est ainsi – qu'une telle chose doit m'arriver (25) – à quoi suis-je destinée en ce monde ? Je préférerais ne pas exister, plutôt mourir, ne jamais être [venue en ce monde]. » Cela correspond à ce qui est dit (26) : « Je serais comme si je n'avais jamais été ».

"Et elle alla consulter (lidroch) le Seigneur."

Selon Rachi : « Afin de dire ce qui se passerait à la fin »(27).

Je n'ai trouvé le mot « dricha » (28), [lorsqu'il est utilisé] en relation avec Hachem, seulement en rapport avec le concept de « prier ». Comme cela est le cas [dans les verset suivants] : « J'ai cherché l'Éternel et Il m'a répondu » (29), « Cherchez-Moi et vous vivrez » (30) et « Par Ma vie, Je ne me laisserai pas consulter par vous (dit le Seigneur) » (31).

Suite...

(12) Deutéronome 25:12.

(13) Ibid. 21:13.

(14) C'est-à-dire : Agar.

(15) Littéralement : « Les Écritures ».

(16) Chroniques I 1:28-29.

(17) Ibid. verset 32.

(18) Ibid. verset 34.

(19) Le Ramban désire répondre à deux questions : 1) À quoi fait référence l'expression « Si cela est ainsi » et 2) Quel est le sens de l'expression « À quoi suis-je destinée ? ».

(20) Dans notre version de Rachi, il est écrit : « Si la douleur de la grossesse est si grande, à quoi suis-je destinée [et pour quelle raison] désiré-je et prié-je d être enceinte ? ».

(21) Selon Rachi, Rivqa ne pensait pas que sa grossesse était différente de celle des autres femmes. Le Ramban ne partage pas cette opinion. Une autre difficulté – pour le Ramban – avec le commentaire de Rachi est que celui-ci nous oblige à dire que le verset est incomplet et qu'il manque l'expression « et pour quelle raison prié-je et désiré-je être enceinte ? ».

(22) C'est-à-dire : Rivqa.

(23) Littéralement : « Si ce sujet [de la grossesse] et [la douleur] habituelle... ».

(24) Ainsi, avec le commentaire de Ibn Ezra, même si Rivqa savait que sa grossesse était différente de celle des autres femmes, nous sommes obligé de dire que le verset est incomplet.

(25) C'est-à-dire : «  Que ma grossesse est différente de celle des autres femmes... ».

(26) Job 10:19.

(27) Dans notre version de Rachi : « Pour qu'Il lui dise ce qui se passerait à la fin ».

(28) « Demande », « requête ».

(29) Psaumes 34:5.

(30) Amos 5:4.

(31) Ézéchiel 20:3.

(Extrait de l'ouvrage à paraître aux Éditions Sichy : "Commentaire du Ramban sur la Paracha" ).

Questions sur la Paracha Toldoth

Approfondissez vos connaissances en répondant à ces questions :

  • Quels sont les différentes significations que l'on peut donner au mot « toldoth » ?

  • Selon le Ramban, pour quelle raison la Tora indique-t-elle le fait qu'Abraham engendra Yitshaq ?
  • En fin de compte, quel est le seul enfant qu'éleva Abraham ?
  • Selon le Ramban, quelle a été la réaction de Rivqa suite à sa grossesse ?