37:1 "Et Ya'aqov demeura dans le pays de ses pères."

La raison de ce verset est que la Tora (1) a dit que les chefs d'Ésaü résidaient « dans le pays qu'ils occupaient » (2), c'est-à-dire : le pays qu'ils avaient pris pour eux-mêmes comme une possession éternelle. D'autre part, Ya'aqov résidait en tant qu'étranger – comme cela avait été le cas pour son père – dans un pays qui n'était pas le leur et qui appartenait plutôt aux cananéens.

L'intention [de ce verset] est de nous faire savoir qu'ils (3) avaient choisi de vivre sur la « Terre promise » (4) est que c'est eux qui réalisaient [ce qui est écrit dans le verset] (5) : « (D-ieu dit à Abram : "(...) Ta postérité séjournera sur une terre étrangère qui ne sera pas à eux...".» Et ce n'est pas [Ésaü qui réalisait ces paroles] car c'est seulement Ya'aqov qui est appelé leur « postérité ».

37:2 "Voici les générations (toldoth) de Ya'aqov."

(6) Selon Rachi : « Et voici le récit des générations de Ya'aqov. Il s'agit de leurs installations et de la suite des évènements qui les concernent, jusqu'au jour où ils parvinrent à se fixer. Le premier facteur fut le fait que "Yossef était âgé de dix sept ans... " (7) C'est cet événement [décrit dans notre verset] qui fut la cause de leur decente en Égypte. Il s'agit de l'explication simple de la Tora, à l'image d'"une parole prononcée à propos" (8). »

[Cependant], l'expression « Toldoth » ne fait pas référence au concept d'« installation ».

Et Rabbi Abraham [Ibn Ezra] a dit [que ce verset signifie] : « Voici les évènements qui lui sont arrivés et les faits qui lui sont survenus. Cela est semblable à l'expression : « ce que peut apporter chaque jour ».

[Cependant], une personne ne donne pas naissance aux faits qui lui arrivent ; c'est seulement aux jours que les faits sont assignés (10). Il se peut que [selon Rabbi Abraham Ibn Ezra, le verset] signifie : « Voici les faits [qui se sont déroulés] pendant la vie (11) de Ya'aqov ».

À mon avis, la [signification] exacte est : « Voici les générations de Ya'aqov : Yossef et ses frères, qui seront mentionnés [plus loin dans la Tora] ». Et la Tora (1) adopte une façon raccourcie [en présentant] leurs noms dans la mesure où ils ont déjà été mentionnés précédemment (12). Cependant, [l'intention du verset est de] dire : « Voici les générations de Ya'aqov : Yossef et ses frères auxquels sont arrivés les évèements qui suivent ».

Il est également possible que le mot « Élé » (Voici) fasse allusion à tous ceux qui sont mentionnés dans ce livre [de la Genèse] (13) : « Tes pères étaient soixante-dix âmes quand ils vinrent en Égypte » (14). De fait, de la même façon que [dans le passage] « Voici les générations d'Ésaü » (15), les fils et les fils des fils sont mentionnés – ainsi que les rois, les chefs et tous ceux qui étaient avec eux jusqu'au jour [du don] de la Tora – [la Tora] énumérera les générations de Ya'aqov, ses fils, les fils de ses fils – ainsi que toute sa progéniture (16) – en mentionnant seulement les détails [les plus importants de leurs origines].

Suite...

(1) Littéralement : « Les Écritures ».

(2) Genèse 36:43.

(3) Les patriarches Yits'haq et Ya'aqov.

(4) Littéralement : « La Terre promise », c'est-à-dire la Terre d'Israël.

(5) Genèse 15:13.

(6) La réponse à laquelle le Ramban répond est celle du sens du mot « toldoth »; s'agit-il de « chroniques » ou de « progénitures ». Voir le commentaire du Ramban sur le verset 6:9 du Livre de la Genèse.

(7) Notre verset.

(8) Proverbes 25:11.

(9) Ibid. 27:1.

(10) Selon le Ramban, le mot « toldoth » ne peut pas faire référence à une personne lorsqu'il possède ce sens ; il doit plutôt être attribué à une période de temps.

(11) Littéralement : « Les jours ».

(12) Genèse 35:23-26.

(13) Et dont les noms sont mentionnés plus loin dans la Genèse 46:8-27.

(14) Deutéronome 10:22.

(15) Genèse 36:1.

(16) Qui descendra en Égypte.

(Extrait de l'ouvrage à paraître aux Éditions Sichy : "Commentaire du Ramban sur la Paracha" ).

Questions sur la Paracha Vayéchev

Approfondissez vos connaissances en répondant à ces questions :

  • Dans notre Paracha, qui réalisait les paroles du verset : « (D-ieu dit à Abram : "(...) Ta postérité séjournera sur une terre étrangère qui ne sera pas à eux...".» ?

  • Pouvez-vous citer les trois interprétations possibles du mot toldoth de notre verset ?