(Afin de lire la partie précédente du commentaire du Ramban sur la Paracha, cliquez ici.)

28:17 "Ceci n'est autre que la maison du Seigneur et c'est ici la porte du Ciel."

Cela fait référence au Temple [de Jérusalem] qui est la porte par laquelle les prières et les sacrifices montent au Ciel.

Rachi a écrit :

« Rabbi Élazar a dit au nom de Rabbi Yosse ben Zimra : "Cette échelle se tenait à Beer Chéva et le milieu de sa longueur [lorsqu'elle était inclinée] atteignait l'opposé du Temple. De fait, Beer Chéva se situe dans la partie sud du territoire de Yehouda et Jérusalem dans la partie nord, à la frontière qui sépare Yehouda et Binyamin. »

« Et Béthel se situait dans la partie nord du territoire de Binyamin, à la frontière qui sépare Binyamin et les fils de Yossef. Ainsi, le milieu de la longueur d'une échelle [qui est inclinée] et dont les pieds se situent à Beer Chéva et le sommet à Béthel, se situe au-dessus de Jérusalem. »

« Et en ce qui concerne ce qu'on dit nos Sages (18), selon lesquels le Saint – béni soit-Il – a dit : "Ce juste est venu dans Ma demeure (19) et il la quitterait sans y passer la nuit ?" (20). Et ils ont également dit (21) : "Ya'aqov donna à Jérusalem le nom de Bethel", [cependant], il s’agit de [la ville de] Louz et non de Jérusalem. Et d’où ont-ils appris à dire cela ? » (22).

« Selon moi, le Mont Moria a été déraciné et est venu se placer à cet endroit. Cela est la signification de l'expression : "la contraction de la terre" qui est mentionne dans la Guemara 'Houlin et selon laquelle le Temple est venu à la rencontre [de Ya'aqov] jusqu’à Bethel et c'est [à cela dont il est fait référence par l'expression]: "il atteignit l'endroit" (verset 11). »

« Et lorsque Ya'aqov passa [par l'emplacement du] Temple, pour quelle raison [D-ieu] ne le retint-il pas ? [La réponse est qu'] il n’avait pas l'intention de prier à l'endroit où avaient prié ses pères et le Ciel aurait dû l'y retenir ? En fait, il alla jusqu’à 'Haran, ainsi qu’il est dit dans la Guemara 'Houlin. C'est que le texte indique avec [l'expression] : "Il alla à 'Haran" (verset 10). De fait, lorsqu'il parvint à 'Haran il se dit : "Est-il possible que je sois passé par l’endroit où mes pères avaient prié et que je n'y ai pas prié ?" Il décida alors d'y revenir et il alla jusqu'à Bethel et alors, la terre se contracta pour lui. » (23).

Tout cela sont les paroles du Rabbi (24). Cependant, je ne pense absolument pas que tout cela se soit déroulé de la sorte (25).

Suite...

(18) Littéralement : « Nos rabbins ».

(19) C'est-à-dire : l'emplacement du Temple, à Jérusalem.

(20) 'Houllin 91b.

(21) Pessa'him 88a.

(22) Rachi cite deux références dans lesquelles les Sages ont dit que Ya'aqov eut son rêve à Jérusalem. Cela représente une difficulté car selon le verset 19, Ya'aqov se trouvait dans la ville de Louz – qui n'est pas la ville de Jérusalem – lorsqu'il fit son rêve. Ainsi, Rachi pose la question : « D'où [les Sages] ont-ils appris à dire » ce qu'ils avancent ?

(23) Ainsi, selon le Ramban, Rachi estime que plusieurs jours s'étaient déroulés entre l'arrivée de Ya'aqov dans la ville de Bethel et la contraction de la terre. Selon Rachi, les suite des évènements semble s'être déroulée de la façon suivante : Ya'aqov se rendit de la ville de Beer Sheva à celle de 'Haran, sans que la terre se contracte. Ensuite, il décida de retourner à Bethel et y dormit. Le mont Moria (le futur emplacement du Temple) vint à sa rencontre, dans la ville de Bethel, grâce à la contraction de la terre. Ya'aqov fit ensuite son rêve qui lui permit de comprendre qu'il était passé par l'endroit où ses pères avaient prié...

(24) Rachi.

(25) Selon le Ramban, la suite des évènements s'est déroulée dans un ordre différent, à savoir : dès l'instant où Ya'aqov arriva dans la ville de 'Haran, il se dit : « Est-il possible que je sois passé par l’endroit où mes pères avaient prié et que je n'y ai pas prié ? » C'est à cet instant qu'il eut la pensée de retourner à Jérusalem et que la terra se contracta. Cependant, Ya'aqov ne retourna pas lui-même à Bethel et le mont Moria se fut pas déraciné pour venir à sa rencontre.

(Extrait de l'ouvrage à paraître aux Éditions Sichy : "Commentaire du Ramban sur la Paracha" ).

Questions sur la Paracha Vayétsé

Approfondissez vos connaissances en répondant à ces questions :

  • Dans sa relation avec les anges, quelle était la particularité de Ya'aqov ?

  • Les anges possèdent-ils le pouvoir de décider d'eux-mêmes ce qui doit être fait ?

  • Pouvez-vous citer les quatre royaumes qui symbolisent les quatre exils du peuple juif ?