7:12 "Parce que ('eqev)..."

Le mot « 'eqev » signifie « parce que ». Cela est également le cas [dans le verset] : « Parce qu'Avraham a écouté Ma voix... »(1) Et Rachi a écrit (2) : « Si vous écoutez même les commandements légers – qu'une personne piétine habituellement avec ses talons ('aqéva) – Dieu gardera Sa promesse à votre égard. » La Tora (3) mentionne les « lois »(4). [La raison est] sans doute pour nous mettre en garde au regard des lois légères (5) qui ont trait au domaine monétaire et que nous ne devons pas mépriser (6).

Selon [d'autres] commentateurs, [le mot] « 'eqev » signifie qu'à la « fin », il y aura une récompense. Cela est également le cas [dans le verset](7): « En les observant, [il y aura à la] fin ('eqev) une grande récompense ». Ainsi, [notre verset] signifie « à la fin de votre obéissance à ces lois – et par le fait que vous les accomplirez – Dieu gardera à ton égard Son engagement et Sa générosité « et Il t'aimera »(8).

Ceci est exact car en Langue sainte (9), le début de toute chose est appelé « roch », tel qu'il est écrit (10) : « Le début de Tes paroles est vérité...» La plus grande [autorité] de la génération est également appelée « Roch » du peuple (11) et la meilleure des aromates est appelé « Aromates roch »(12).

De la même façon, la fin de toute chose est appelée « 'eqev (13) car la Langue sainte se sert de descriptions similaires aux [différentes parties] corps de l'être humain. Ainsi, « roch » représente le début (14), tandis que « 'eqev » représente la fin et la conclusion (15). Il est également écrit dans la Tora (16): « la tête et la queue »(17), utilisant de la sorte des descriptions similaires aux [différentes parties] du corps d'un animal.

D'autre part, Onkelos traduit [le mot « 'eqev »] par : « en échange de » comme cela est écrit (18) : « en échange ('helef) de votre service ». Il donne ainsi à ce mot le sens de « détourné » qu'il dérive du verset (19): « les [chemins] tortueux (he'aqov) deviendront droits ». En d'autres termes : le chemin courbé et détourné [sera rendu droit et plat]. Cela est également [le cas dans le verset](20): « encerclée ('aqouba) de sang », c'est-à-dire « entouré et encerclé ».

[Ainsi, selon Onkelos, le verset] signifie : « Et par le fait que vous aurez écouté les lois et que vous les aurez réalisées, Dieu gardera alors Sa promesse à votre égard ». Cette interprétation [d'Onkelos] est appropriée ; elle est similaire à l'expression :(21) « à cause (22) de cette chose » qui signifie « en raison de (biglal) » et elle provient de l'expression (23) « on faisait rouler (gal'lou) la pierre ».

À mon avis, je pense également que chaque expression « 'aqiva » signifie « rouler » ou « tourner autour ». Ainsi : « le cœur est mensonger ('aqov) »(24), ou « Il m'a supplanté (vaya'aqveni) deux fois »(25) on encore : « Jéhu agit ainsi par ruse (be'aqva)»(26). Toutes ces expressions signifient [une métaphore] pour « rouler »(27) ou « tourner autour »(28).

Suite...

(1) Genèse 26:5.

(2) Dans son commentaire sur notre verset.

(3) Littéralement : « les Écritures ».

(4) En hébreu : « Michpatim ».

(5) I.e. auquel le public accorde peu d'importance.

(6) L'explication de Rachi – selon lequel le verset désire attirer notre attention sur l'importance du respect de tous les commandements, même ceux qui peuvent nous sembler de moindre importance – amène une question : pour quelle raison est-il écrit dan notre verset « Michpatim » (lois)? En d'autres termes : pour quelle raison le verset ne fait-il pas référence également à la deuxième catégorie des commandement : les ordonnances (« 'hoqim »)?

C'est à cause de cette difficulté que le Ramban présente l'opinions d'autres commentateurs.

(7) Psaumes 19:12.

(8) Verset 13.

(9) C'est-à-dire : en hébreu biblique.

(10) Psaumes 119:160.

(11) Nombres 25:4.

(12) Cantiques des cantiques 4:14.

(13) Il est à noter que le mot « 'eqev » signifie également « talon ».

(14) C'est-à-dire : la tête.

(15) C'est-à-dire : les talons.

(16) Littéralement : les « Écritures ».

(17) Deutéronome 28:13.

(18) Nombres 18:31.

(19) Isaïe 40:4.

(20) Osée 6:8.

(21) Verset 15:10.

(22) Dans le sens de : « grâce à...»

(23) Genèse 29:8.

(24) Jérémie 17:9.

(25) Genèse 27:36.

(26) Rois II 10:19.

(27) L'équivalent en français de : « se faire rouler ».

(28) L'équivalent de : « contourner ».

(Extrait de l'ouvrage à paraître aux Éditions Sichy : "Commentaire du Ramban sur la Paracha" ).

Questions sur la Paracha 'Eqev

Approfondissez vos connaissances en répondant à ces questions :

  • Quelle est la signification - selon Rachi - du titre de notre paracha : "'Eqev"?

  • Existe-t-il d'autres interprétations du mot "'eqev"?

  • Pouvez-vous citer des cas où il est déconseillé de faire preuve de compassion ?