3:23 "Et j'implorai l'Éternel à cette époque, en disant."

[L'époque à laquelle il est fait référence est celle où Moïse] avait mentionné la conquête du pays de Sihon et Og et dit : «  J'exhortai Josué en ce temps-là...»(1) « Cela faisait allusion au fait que je [Moïse] n'irai pas là-bas même si j'avais imploré ce "Nom auguste"(2) (3), sans avoir été entendu. Il [Dieu] m'ordonna plutôt d'exhorter Josué car c'est lui qui marchera "à la tête de ce peuple"(4).»

L'expression « à cette époque » est une allusion au moment où le décret [fut prit à l'égard de Moïse], tel qu'il est mentionné : « contre moi [Moïse] aussi l'Éternel s'irrita »(5), même si l'imploration [signalée dans notre verset] n'est pas indiquée le jour où elle eut lieu.

L'interprétation exacte de l'expression « à cette époque » est qu'elle fait référence au moment « où je conquérais Sihon et Og et commençais la guerre contre les nations données à Israël et où je répartissais le pays aux deux tribus » (6). Cela s'est passé lorsqu'il [Moïse] lui fut dit : « Monte sur cette hauteur des Abarîm »(7). C'est alors qu'il demanda la compassion à ce propos et qu'il formula cette imploration.

Et lorsque Dieu ne répondit pas d'une façon favorable à sa requête (8), il pria de nouveau « Que l'Éternel, le Dieu des esprits de toute chair, institue un chef sur cette communauté »(9), tel qu'il est mentionné dans cet autre verset. C'est pour cette raison qu'il est dit : « Donne des instructions à Josué »(10).

Cependant, dans l'autre verset (11), est mentionnée la prière pour laquelle il reçut une réponse, tandis qu'ici, il est fait mention [de cette prière qui ne reçut pas de réponse] afin de nous faire savoir que même si le pays lui était extrêmement cher, il ne mérita pas [d'y entrer] à cause d'eux (12). Tout cela représente ses réprimandes (13).

Suite...

(1) Verset 3:21.

(2) Verset 28:58.

(3) Moïse avait alors imploré Dieu pour qu'il le laisse entrer en Terre d'Israël.

(4) Verset 3:28.

(5) Verset 1:37.

(6) Les tribus de Reuven et Gad.

(7) Nombres 27:12.

(8) Littéralement : « N'entendit pas sa voix.»

(9) Verset 27:16.

(10) Verset 3:28.

(11) Celle du verset dans Nombres 27:12.

(12) En d'autres termes : selon le Ramban, l'expression « à cette époque » fait référence au jour où Dieu annonça à Moïse qu'il allait bientôt mourir et qu'avant de quitter ce monde, il devait monter sur la montagne des Abarîm (Nombres 27:12) afin d'y contempler la terre d'Israël, depuis l'autre côté du Jourdain. C'est à ce moment où Moïse implora Dieu (en prononçant la supplication mentionnée dans notre verset afin) de le laisser entrer en Terre d'Israël.

Lorsqu'il ne reçut pas de réponse, Moïse pria de nouveau (Nombres 27:16) et la réponse lui fut donnée (Deutéronome 3:28). Ainsi, la prière pour laquelle Moïse reçut une réponse est celle qui est mentionnée dans les Nombres, tandis que celle où il ne reçut pas de réponse est celle qui est mentionnée dans notre verset.

(13) C'est-à-dire : après que Moïse ait raconté à Israël que Dieu lui avait ordonné de donner des instructions à Josué pour qu'il les fasse traverser le Jourdain et entrer en Terre d'Israël, il les réprimanda en leur disant que c'était à cause d'eux qu'il n'avait pas reçu le droit d'entrer en cette Terre.

(Extrait de l'ouvrage à paraître aux Éditions Sichy : "Commentaire du Ramban sur la Paracha" ).

Questions sur la Paracha Vaét'hanan

Approfondissez vos connaissances en répondant à ces questions :

  • À quel moment précis l'expression « à cette époque »(3:23) fait-elle référence ?

  • De quelle façon respectueuse le Ramban fait-il référence à Rachi ?

  • Hachem possède-t-Il plusieurs noms et leur ordre d'apparition dans la Tora est-il important ?