31:1 "Et Moïse alla (ensuite adresser les paroles suivantes à tout Israël)."

Lorsqu'il [Moïse] eut fini son discours, tous ceux qui s'étaient tenus devant lui – et les jeunes enfants, ainsi que les femmes – retournèrent à leurs tentes (1). Il était inutile pour la Tora (2) de mentionner ce fait, car il fut déjà dit (3): « Vous êtes placés aujourd'hui, vous tous, en présence de l'Éternel votre Dieu (...) afin d'entrer dans l'alliance de l'Éternel, ton Dieu (4)» et [il était évident] qu'après être entrés dans l'alliance, ils se sépareraient de lui [Moïse].

Et maintenant, la Tora (2) dit que Moïse alla du camp des Levi à celui des Israël afin d'afficher le respect qu'il avait à leur égard. [Cela peut être comparé à] une personne qui désire se séparer de son ami et qui vient lui en demander la permission.

32:2 "Et il leur dit : « J'ai cent vingt ans aujourd'hui »."

[Moïse dit cela] afin de les réconforter à propos de sa situation (5). En d'autres termes, [il voulait leur dire]: « Je suis vieux et vous n'avez aucun avantage supplémentaire à recevoir de moi. De plus, l'Éternel m'a commandé de ne pas me rendre là-bas (6). N'ayez pas peur et ne craignez rien car l'Éternel traversera avec vous. Il ne retira pas Sa Présence [parmi vous] à cause de moi (7). « Et Josué sera ton guide »(8), à ma place. Et même si Moïse possédait encore toutes ses forces et était en bonne santé – comme le témoigne la Tora (2): « son regard ne s'était point terni et sa vigueur n'était point épuisée »(9) – il leur dit cela (10) afin de les réconforter.

Rachi a écrit :

« Je ne puis plus sortir et venir »(11), car « l'Éternel m'a dit : "Tu ne traverseras pas ce Jourdain".» Cependant, ceci n'est pas exact (12).

Selon Rabbi Avraham [ibn Ezra], « Je ne puis plus sortir et venir » [signifie] « à la guerre » car sa force [de Moïse] s'était affaiblie avec l'âge. Cela aussi n'est pas exact (13).

Et nos Sages (14) ont dit (Sota 13b): « Cela nous apprend que les sources de la sagesse s'étaient refermées à son égard ». Cela fut un acte miraculeux afin qu'il [Moïse] ne soit pas anxieux d'accorder un aspect de grandeur à Josué en sa présence.

31:9 "Et Moïse mit par écrit cette doctrine."

Depuis le début de « Au commencement »(15) jusqu'à : « au yeux de tout Israël »(16).

Même s'il est écrit ici (17): « Tu feras lecture de cette doctrine en présence de tout Israël » et que selon l'opinion de nos Sages (14) (18) cela fait référence au livre du Deutéronome (19), dans notre cas, il revint en arrière et expliqua, « Or, lorsque Moïse eut achevé de transcrire les paroles de cette loi sur un livre, jusqu'au bout...»(20). Ceci inclut la totalité de la Tora (21).

Suite...

(1) Le Ramban répond à une question évidente : dans la mesure où les versets précédents décrivent le discours de Moïse prononça devant le peuple d'Israël, pour quelle raison eut-il besoin d'aller les rejoindre. Selon le Ramban, la raison est : « Lorsqu'il [Moïse] eut fini son discours... »

(2) Littéralement : « les Écritures ».

(3) 29:9.

(4) 29:11.

(5) C'est-à-dire : le fait qu'il allait bientôt quitter ce monde.

(6) Littéralement : « De ne pas traverser [afin d'aller] là-bas ».

(7) C'est-à-dire : « Parce que je ne serai plus avec vous ».

(8) Verset 3.

(9) 34:7.

(10) Qu'il était vieux..

(11) Notre verset.

(12) Sans doute, la difficulté pour le Ramban est que selon Rachi, la lettre hébreu « vav » (ו) qui fait la liaison entre « Je ne puis plus sortir et venir » et « l'Éternel m'a dit » est traduite par le mot « car ». Or, cela n'est jamais le cas. Le plus souvent, la lettre hébreu « vav » (ו) est traduite par « et ».

(13) Car cela contredit le verset (34:7) selon lequel : « Son regard ne s'était point terni et sa vigueur n'était point épuisée ».

(14) Littéralement : « Nos rabbins ».

(15) La Genèse 1:1.

(16) Deutéronome 34:12, le dernier verset de la Tora.

(17) Verset 11.

(18) Sota 41a.

(19) La question est donc : à quoi fait référence l'expression « cette doctrine » dans notre verset ? S'agit-il de l'ensemble de la Tora ou seulement au livre du Deutéronome ?

(20) 31:24.

(21) Ainsi, le verset 11 : « Tu feras lecture de cette doctrine en présence de tout Israël » fait référence au livre du Deutéronome, tandis que notre verset : « Et Moïse mit par écrit cette doctrine », fait référence à la totalité de la Tora.

(Extrait de l'ouvrage à paraître aux Éditions Sichy : "Commentaire du Ramban sur la Paracha" ).

Questions sur la Paracha Vayelekh

Approfondissez vos connaissances en répondant à ces questions :

  • Selon le Ramban, pour quelle raison Moïse a-t-il fait mention de son âge ?

  • Existe-t-il d'autres explications que celle du Ramban ?

  • Dans notre Paracha, Moïse écrit-il le livre du Deutéronome ou toute la Tora ?