(Afin de lire la partie précédente du commentaire du Ramban sur la Paracha, cliquez ici.)

Selon Rabbi Avraham [ibn Ezra] (11), [le verset] (12) : « Moïse dit : "Ceci est la chose qu'a ordonnée l'Éternel, accomplissez-la » signifie que Moïse leur avait déjà dit « Ceci est la chose ».

Si cela était le cas, la signification de ces versets serait la suivante : Moïse appela Aaron, ses fils et les anciens d'Israël, « Et Moïse dit : "Ceci est la chose que l'Éternel m'a ordonnée, accomplissez-la pour que vous apparaisse la gloire du Seigneur" » (13). Il dit ensuite « à Aaron : "Prends un veau (adulte pour expiatoire)..." » (14). « Quant aux enfants d'Israël, tu leur parleras ainsi : "Prenez un bouc (pour expiatoire)..." » (15). De la sorte, [Moïse] aurait été bref au début (12) et plus explicite à la fin (16).

Cependant, ceci n'est pas exact (17). En fait, après que [Moïse] leur ait mentionné les offrandes [qui devait été présentées ce jour-là], « ils prirent tout ce qu'avait ordonné Moïse » (18). [Celui-ci] leur répéta alors : « Ceci est la chose qu'a ordonnée l'Éternel, accomplissez-la » (12). [Cela signifie] qu'ils devaient présenter les offrandes selon l'ordre qu'il leur dirait. Par la suite, la gloire du Seigneur leur apparaîtrait.

Dans la mesure où [Moïse] avait dit (19) : « Car aujourd'hui l'Éternel doit vous apparaître », il répéta qu'Il leur apparaîtrait à travers Sa « gloire » (12).

Ces offrandes [qui devaient être offertes ce jour-là] ne furent pas mentionnées dans le passage (20) : « Et voici comment tu procéderas à leur égard, pour les consacrer à Mon sacerdoce... » De fait, [dans ce verset], Il (21) ordonna seulement leur consécration (22) et leurs jours de consécration furent complétés grâce aux sept jours et leurs offrandes (23).

Cependant, au huitième jour, ils (24) présentèrent eux-mêmes les offrandes. Ainsi ces offrandes représentèrent pour eux [une sorte] d'entraînement, comme cela fut le cas pour la pâtisserie d'oblation (25) qui fut ordonnée pour les générations futures [et qui fut présentée] « le jour de l'onction [d'Aaron et ses fils].

(26) Il est possible que cela servit à expier l'incident du veau d'or et que [l'Éternel] ajouta ce jour-là ces sacrifices. De fait, lorsqu'Il (21) commanda : « Et voici comment tu procéderas à leur égard, pour les consacrer à mon sacerdoce : (prends un jeune taureau et deux béliers sans défaut) » (27), le veau [d'or] n'avait pas encore été fait, tel que je l'ai expliqué (28). Ainsi, [les offrandes dont il est question dans notre passage] n'avaient pas été mentionnées dans le passage [de l'Éxode] (29).

[Ainsi, la réalité] ne correspond pas aux paroles de Rachi qui a dit (30) que « le taureau [qui fut offert chaque jour pendant les sept jours de la consecration] servait à expier l'incident du veau d'or ». Ces taureaux [servirent plutôt] à purifier l'autel (31) et à consacrer Aaron et ses fils. D'autre part, ce veau [signalé dans notre passage, au verset 2 qui précéde et qui fut offert] durant le huitième jour [de l'inauguration du Tabernacle] servit à expier l'incident du veau [d'or].

Suite...

(11) Dans son commentaire sur le verset 6.

(12) Verset 6.

(13) Reformulation, selon le Ramban, du verset 6.

(14) Verset 2.

(15) Verset 3.

(16) Dans les versets 2 à 4.

(17) Selon le principe – auquel adhère le Ramban – que l'ordre des versets dans la Tora soit chonologique, l'explication de Ibn Ezra n'est pas acceptable.

(18) Verset 5.

(19) Verset 4.

(20) Éxode 29:1.

(21) C'est-à-dire : D-ieu.

(22) C'est-à-dire : la consécration des prêtres.

(23) C'est-à-dire : le taureau qui avait été offert chaque jour par Aaron.

(24) C'est-à-dire : les prêtres.

(24) Éxode 6:13-15.

(25) Ainsi, le Ramban estime que ces sacrifices offerts ce jour-là étaient une sorte d'initiation pour les prêtres. Cependant, il reste à répondre à une autre question : sachant que chaque sacrifice est offert pour une raison particulière (expiation, remerciement...), quelle est la nature profonde de ces sacrifices ? C'est pour cela que le Ramban poursuit en disant qu'il est possible...

(26) Éxode 29:1. Dans ce verset, D-ieu dit à Moïse le processus à suivre – et les sacrifices à offrir – afin de consacrer les prêtres.

(27) Dans son commentaire sur le verset de l'Éxode 8:2.

(28) En d'autres termes, après l'incident du veau d'or, il fallut offrir des sacrifices afin d'expier cette faute. Selon le Ramban, il est possible que ce fut l'objectif des offrandes qui sont mentionnées dans notre passage.

(29) Dans son commentaire sur le verset de l'Éxode 29:1.

(30) Lire le commentaire du Ramban sur le verset précédent 8:15.

(Extrait de l'ouvrage à paraître aux Éditions Sichy : "Commentaire du Ramban sur la Paracha" ).

Questions sur la Paracha Chemini

Approfondissez vos connaissances en répondant à ces questions :

  • Quelles sont les différentes interprétations qu'il est possible de donner à propos du premier verset de notre Paracha ?

  • Quelle est la différence d'opinion entre Rachi et le Ramban par rapport à la nature des sacrifices qui sont indiqués dans notre Paracha?