(Afin de lire la partie précédente du commentaire du Ramban sur la Paracha, cliquez ici.)

L'opinion des docteurs est également la même à propos de la formation [de l'embryon].

[Cependant], selon l'opinion des philosophes grecs, le corps entier [de l'enfant] est formé à partir du sang de la mère. [Dans ce processus], l'homme possède seulement le pouvoir – qui est appelé dans leur langue : « hili » – de donner la forme à la matière.

[Selon leur opinion], il existe une seule différence entre l'oeuf d'une poule qui est [fécondé] par le coq et celui qui est pondu (15) grâce [à l'action de la poule] qui se roule dans la poussière. Dans le premier cas, l'oeuf permet la naissance d'un poussin, tandis que dans l'autre cas, l'oeuf n'est pas fécondé et improductif à cause de l'élément de chaleur qui lui manque et qui se trouve dans le « hili ».

Si cela est le cas, l'expression « ayant conçu » (16) est l'équivalent de : « un jardin [qui] fait germer les graines qui lui sont confiées » (17).

12:2 "De son flux (de'vota) ".

(18) Selon Rachi :

« Ce mot signifie "ce qui s’écoule de son corps". [Selon une autre signification] : il provient du mot "infirmité" et "maladie", car il n'existe pas de femme qui voit du sang sans qu'elle se sente malade et qu'elle ait des maux de tête et des lourdeurs dans ses membres ».

[Cependant], je ne sais pas sur quelle base [il est possible d'affirmer] qu'en Langue sainte (19) le mot « de'vota »signifie « ce qui s'écoule ». D'autre part, il est possible [que ce mot] signifie « infirmité » en se basant sur ce qu'ont dit [nos Sages] (20) : « elle a des maux de tête et des lourdeurs dans ses membres ».

Ceci est également l'opinion de Rabbi Abraham [ben Ezra] qui a dit : « "De'vota" est un nom et il signifie "maladie" car le sang qui sort [est synonyme] de maladie chez la femme ». En vérité, [il est exact qu'un] flux nettoie un excès [de sang] et dans la mesure où « elle a des maux de tête et des lourdeurs dans ses membres », [il se pourrait] qu'il soit nommé « maladie ».

[Cependant], l'interprétation correcte est que [le mot « de'vota »] provient du mot « madvé » [et que sa signification] est semblable aux mots : « plaie » et « douleur » (21). [On retrouve cette notion dans les expressions] : « Mon coeur défaille (davoi ) en moi » (22), « À cause de cela, notre coeur défaille (davé ) » (23) ou encore : « la plaie du coeur » (24).

Ainsi, le cycle menstruel [peut] être douleureux chez la femme, même s'il s'agit de sa nature. Cela correspond [à l'expression] (25) : « Sur le lit de douleur (dévoi ) ».

Suite...

(15) En l'absence de l'intervention du coq.

(16) Dans notre verset : « Lorsqu'une femme, ayant conçu, enfantera un mâle... »

(17) Isaïe 61:11. En d'autres termes : dans la mesure où selon les philosophes, le rôle de l'homme consiste seulement à apporter une subsance dont la chaleur permet à la femme de concevoir, celle-ci n'émet pas de « graine », mais fait plutôt « germer une graine qui lui est confiée ».

(18) Le Ramban tente d'expliquer le sens du mot « de'vota ». Selon Rachi, ce mot peut avoir deux significations : « flux » ou « maladie ». Nous avons traduit ce mot selon la première interprétation de Rachi.

(19) C'est-à-dire : l'hébreu biblique.

(20) Nidda 9a.

(21) Cette interprétation semble logique dans la mesure où le sang qui coule du corps d'une femme après un accouchement est comparable ni à une infirmité, ni à une maladie mais bel et bien à ce qui peut être douleureux. C'est pour cette raison que le plus souvent, dans notre verset, l'expression « de'vota » est traduite par « elle est isolée à cause de sa souffrance » et non par « à cause de sa maladie ».

(22) Jérémie 8:18.

(23) Lamentations 5:17.

(24) Rois I 8:38.

(25) Psaumes 41:4.

(Extrait de l'ouvrage à paraître aux Éditions Sichy : "Commentaire du Ramban sur la Paracha" ).

Questions sur la Paracha Tazria

Approfondissez vos connaissances en répondant à ces questions :

  • Selon nos Sages, quels sont les trois partenaires dans la formation d'un être humain et quel est le rôle de chacun ?

  • Selon le Ramban, quelle est la signification du mot "de'vota" ?