1:1 "Et Il appela Moïse. Et l'Éternel lui parla".

La Tora (1) dit ici [que l'Éternel appela Moïse], ce qui n'est pas le cas à d'autres endroits, car (2) « Moïse ne pouvait pas pénétrer dans la Tente d'assignation », ni s'approcher de l'endroit « où était le Seigneur » (3) à moins que [D-ieu] l'appelle. La raison est que [l'Éternel] avait déjà dit à Moïse (4) : « C'est de dessus le propitiatoire que Je te parlerai », « et où Je te rencontrerai » (5).

Dans la mesure où il savait que « l'Éternel qui siège sur les chérubins » (6) se trouvait à cet endroit, [Moïse] avait tout simplement peur de pénétrer dans la Tente avant que [l'Éternel] ne l'appelle, comme [l'Éternel] l'avait fait au mont Sinaï, où il est dit (7) : « Et le septième jour, Il appela Moïse du mileu du nuage ».

[D'autre part, il est possible que] Moïse ne sut pas que la Gloire [de D-ieu] se trouvait dans la Tente et que la Parole [de D-ieu se ferait entendre] depuis cet endroit. Le fait est que le nuage ne recouvrit pas [la Tente d'assignation] avant le huitième jour [de la cérémonie de son inauguration], selon l'opinion de nos Sages (8).

Après avoir été appelé, Moïse pénétra dans la [section] la plus secrète de la Tente, comme l'on déduit [nos Sages] (9) : « Aaron ne devait pas pénétrer [à n'importe quel moment dans la Tente d'assignation], tandis que Moïse n'était pas concerné [par cette interdiction] ».

Ceci est l'explication simple de ce verset, comme je l'ai déjà expliqué précédemment (10).

Cependant, nos Sages (8) ont dit (11) : « Toutes [les paroles que Moïse entendit de D-ieu], qu'elles furent introduites par le verbe : "Parler (Daber)" (12), "Dire (Emor)" (13) ou "Commander (Tzav)" (14), furent précédées par un appel. Cela signifie que [l'Éternel] dit [à Moïse] : "'Moïse ! Moïse !' Et il répondit : 'Me voici'." Cela représente une façon d'exprimer de l'affection et de l'encouragement à l'égard de Moïse ».

Ainsi, selon l'opinion [de nos Sages, la Tora] mentionne ici [le fait que l'Éternel appela Moïse] car il s'agit des premières paroles qu'il reçues dans la Tente d'assignation. La raison est de nous apprendre qu'en ce qui concerne toutes les autres paroles [que Moïse reçues, l'Éternel] se comporta de la sorte : à chaque fois et dans toute la Tora.

[Par conséquent,] selon l'opinion [de nos Sages], l'expression « De la Tente d'assignation » fait référence à ce qui a été dit précédemment. [Dans ce cas, le verset signifierait] : « Et Il l'appela depuis la Tente d'assignation et l'Éternel lui parla dans la Tente » car Moïse s'y trouvait [déjà].

Cependant, la signification littérale du verset est la suivante : « Et l'Éternel appela Moïse et lui parla depuis la Tente d'assignation ».

Selon le chemin de la vérité (15), [ce verset] est similaire à : « Et Il dit à Moïse : "Monte vers l'Éternel" » (16). Son [interprétation] secrète est sue de la Révélation sur le mont Sinaï et les Dix Commandements. J'ai déjà fait allusion à cela (16).

Suite...

(1) Littéralement : « Les Écritures ».

(2) Éxode 40:35.

(3) Ibid. 20:17.

(4) Ibid. 25:22.

(5) Ibid. 30:36.

(6) Chroniques I 13:6.

(7) Éxode 24:16.

(8) Littéralement : « Nos rabbins ».

(9) Midrach Torath Kohanim, Éxode 16:2.

(10) Éxode 40:34.

(11) Midrach Torath Kohanim, ibid. 1:7.

(12) Par exemple : Éxode 6:2

(13) Par exemple : Ibid. 3:14.

(14) Par exemple : Éxode 39:1.

(15) C'est-à-dire : la kabbale.

(16) Éxode 24:1.

(Extrait de l'ouvrage à paraître aux Éditions Sichy : "Commentaire du Ramban sur la Paracha" ).

Questions sur la Paracha Vayiqra

Approfondissez vos connaissances en répondant à ces questions :

  • Pour quelle raison est-il dit dans notre Paracha que l'Éternel appela Moïse?

  • À quoi correspondait exactement le sacrifice de l'holocauste nommé « dessert à l’autel » et avec quels fonds était-il acheté ?