(Afin de lire la partie précédente du commentaire du Ramban sur la Paracha, cliquez ici.)

10:3 "Et Moïse et Aaron se rendirent (chez Pharaon)".

Rabbi Abraham [ibn Ezra] a écrit :

« Nous savons que Moïse ne s'est jamais présenté devant Pharaon sans être accompagné d'Aaron l'interprète (15). La raison pour laquelle Moïse et Aaron sont mentionnés ici est [pour nous informer] que Pharaon commanda que les deux furent rappelés auprès de lui (16) et qu'ils en furent finalement chassés (17). [Pharaon] n'avait encore pas fait cela en regard de toutes les autres plaies.

10:4 "Je susciterai demain des sauterelles".

Les commentateurs ont dit qu'il y eut une longue période entre la plaie de la grêle et la plaie des sauterelles à cause [de ce qui est dit dans le verset suivant] : « elles (18) dévoreront tous les arbres qui croissent pour vous dans les champs » (19). Selon moi, il n'y eut pas de longue période entre elles, mais plutôt [un laps de temps] court.

Nous savons que le jugement des égyptiens (20) ne dura pas plus d'une année grâce au fait que nous connaissons le nombre d'années [que vécut] Moïse, tel que cela a été enseigné dans le Traité 'Edouyoth (21) : « Le jugement des égyptiens en Égypte dura douze mois ». Ainsi, [la Tora] dit (22) : « Elles (18) dévoreront le reste des ressources que vous a laissées la grêle » (23) et d'autre part il est écrit (24) : « tout ce qu'a épargné la grêle ». [Ces évènements] se déroulèrent donc durant la même année.

Si cela est le cas, [cela signifie que] la grêle tomba durant le mois de Adar de cette année (25) et pas avant. De fait, « l'orge était en épi » (26), tandis que le froment n'avait pas encore mûri (27) ; par conséquent, il ne fut pas [définitivement] endommagé par la grêle car les jeunes pousses eurent le temps de pousser de nouveau. La vigne n'avait pas encore bourgeonnée, ni les arbres fleuris (28). C'est pour cela que la Tora (29) dit (30) : « et tout arbre des champs fut brisé [par la grêle] » car les branches – fines et larges – furent brisées (31).

Ensuite, durant le mois [qui suit] de Nissan, le froment et l'épeautre poussèrent ; [c'est à eux que le verset fait référence en disant] : « le reste des ressources que vous a laissées la grêle » (22). Après, les arbres commencèrent à fleurir et les bourgeons apparurent. C'est ce que signifie « [les sauterelles] (dévoreront toutes les plantes qui) croissent » (22) : les sauterelles vinrent, mangèrent les bourgeons et détruisirent tout, sans même laisser une seule fleur ou un bourgeon. Et c'est durant ce mois [de Nissan] que [les juifs] furent sauvés [d'Égypte].

Lorsque la Tora (29) dit [que les sauterelles dévorèrent] « tous les fruits des arbres » (31), [en réalité], cela fait référence aux boutons qui éclosent en fleur, tel qu'il est dit (32) : « (il ne resta plus) de verdure aux arbres ».

Suite...

(15) Et par conséquent, pour quelle raison dit-elle dans notre verset que Moïse se rendit chez Pharaon accompagné par Aaron ?

(16) Verset 8 qui suit.

(17) Verset 11 qui suit.

(18) C'est-à-dire : les sauterelles.

(19) Dans la mesure où « tout arbre des champs fut brisé » (Genèse 9:25) lors de la plaie précédente de la grêle, si les sauterelles purent ensuite « dévorer de tous les arbres », cela indique bel et bien qu'une longue période s'écoula : celle qui est nécessaire à la croissance des arbres.

(20) C'est-à-dire : la période entière sur laquelle les dix plaies s'écoulèrent.

(21) 2:10. Nous savons que Moîse était âgé de quatre-vingts ans lorsqu'il se présenta pour la première fois devant Pharaon (Genèse 7:7). D'autre part, nous savons que le peuple juif séjourna quarante années dans le désert (Deutéronome 1:1) et que Moïse vécut cent-vingt-ans (Deutéronome 34:7). Par conséquent, la période sur laquelle se déroula les dix plaies ne put durer plus qu'une année.

(22) Au verset suivant.

(23) Cela nous apprend que les sauterelles n'eurent pas à attendre une année entière pour que la végétation repousse.

(24) Verset 12 qui suit.

(25) C'est-à-dire : l'année où la grêle tomba. Le mois juif de Adar correspond au mois de mars.

(26) Genèse 9:31. Il fut donc détruit par la grêle.

(27) Ibid. verset 32.

(28) De fait, la vigne bourgeonne et les arbres fleurissent le plus souvent durant le mois suivant : Nissan (qui correspond au mois d'avril).

(29) Littéralement : « Les Écritures ».

(30) Genèse 9:25. (31) Sans pour autant que l'arbre entier soit définitivement détruit. (32) Verset 15 qui suit.

(Extrait de l'ouvrage à paraître aux Éditions Sichy : "Commentaire du Ramban sur la Paracha" ).

Questions sur la Paracha Bo

Approfondissez vos connaissances en répondant à ces questions :

  • Selon le Ramban, Hachem a-t-Il endurci le coeur de Pharaon afin d'augmenter l'intensité de sa punition ?

  • Pour quelle raison la Tora choisit-elle d'être brève à certains endroits, tandis qu'elle est plus explicite à d'autres ?

  • Selon le Ramban la période qui sépara la plaie de la grêle de celle des sauterelles fut-elle courte ou longue ?