Ki Tissa

Ramban : Paracha Ki Tissa (1)

(1) Le Saint, béni soit-Il, commanda à Moïse – lorsqu'il devait faire le dénombrement général des enfants d'Israël (2) – que chacun d'entre eux devait donner comme rançon pour leur personne un demi-shekel. Et [D-ieu] lui dit (3) : « Tu recevras le produit de cette rançon » mentionnée « et tu le donneras pour le service de la Tente d'assignation » (3). De cela, Moïse apprit qu'il devait les compter maintenant. De fait, c'est ce qu'il fit, tel qu'il est dit (4) : « Et l'argent, produit du dénombrement de la communuté, fut de cent kikkar ».

Lire la suite...

Ramban : Paracha Ki Tissa (2)

(Afin de lire la partie précédente du commentaire du Ramban sur la Paracha, cliquez ici.)

Nos Rabbins (16) ont dérivé de la [triple] présence du mot « offrande » dans notre contexte (17) qu'il existait trois offrandes [distinctes] (18).

De fait, cela semble exact, selon ce qui est écrit dans la Tora (19) : « (Alors le roi appela Joïada, le chef [des prêtres] et lui dit : "Pourquoi n'exiges-tu pas des Lévites qu’ils fassent rentrer de Juda et de Jérusalem l'impôt établi par Moïse, serviteur de l'Éternel, sur l'assemblée d'Israël, en faveur de la tente du Statut ? » (20). Il semble de cela que la taxe de Moïse fut ordonnée pour chaque génération et qu'elle devait être présentée [dans le but] d'entretenir le Temple, même en l'absence d'un dénombrement.

Lire la suite...

Questions sur la Paracha Ki Tissa

Approfondissez vos connaissances en répondant à ces questions :

  • Pour le dénombrement décrit dans notre Paracha, le décompte devait-il se faire en comptant les personnes ou le demi-shekel que chacune devait amener ?

  • La taxe que les enfants d'Israël devaient payer pour l'entretien du Temple fut elle toujours payée avec un demi-shekel ? Si non, quelles autres monnaies furent utilisées ?