Ramban : Paracha Tétasvé (1)

Il est dit ici dans la Tora (1) : « Et tu [i.e. Moïse] ordonneras » (2) parce qu'Il (3) dit toujours – en relation avec le Tabernacle – « Et tu feras » (4), ce qui signifie : « Tu ordonneras ». [Par conséquent], Il dit ici : « Et toi-même tu leur ordonneras de prendre une huile pour toi (pour le luminaire)... ».

[Et s'il est dit qu'ils « devaient amener » plutôt qu'ils « devaient faire »], la raison est qu'il leur était impossible de faire [l'huile] dans le désert. Ils devaient seulement en amener s'il leur en restait. Et ce sont les princes [des tribus] qui l'amenèrent.

La signification du mot « élékha » (traduit par le pronom personnel « te ») (5) est qu'ils devaient l'amener à Moïse et qu'il devait regarder s'il s'agissait d'une huile pure d'olives concassées. C'est pour cela [qu'il est écrit] (6) : « Ordonne aux enfants d'Israël de te choisir (une huile pure d'olives concassées...) ».

La signification de l'expression : « Par les enfants d'Israël » (7) est qu'ils devaient amener [à Moïse] l'huile qui se trouvait parmi les enfants d'Israël, peu importe qui l'avait en sa possession, tel qu'il est dit (8) : « Quiconque y sera porté par son cœur ». Il est dit également (9) : « Fais venir à toi Aaron, ton frère, avec ses fils »; cela signifie « Tu dois les appeler – toi-même – et leur donner la nouvelle de cet honneur.

« Tu confectionneras (pour Aaron ton frère) des vêtements sacrés » (10) signifie [en réalité] : en commandant les sages qui ont fait le travail « tel que l'inspiration de l'Éternel [leur] a fait connaître » (11). De la même façon, [le verset] (12) : « Tu enjoindras donc à tous ceux qui sont habiles dans l'esprit » signifie que [Moïse] lui-même devait leur parler car il [est celui-ci qui] pourrait discerner leurs aptitudes et savoir quelle tâche spécifique pourrait être attribuée à chacun.

D'autre part dans la mesure où il est dit (9) : « Fais venir à toi » et (10) : « Tu feras », il était nécessaire qu'il fut expliqué (12) [qu 'en réalité, le verset signifie] : «  Tu enjoindras donc à tous ceux qui sont habiles dans l'esprit (… qu'ils fassent les vêtements d'Aaron) » (13). De fait, ils devaient faire les vêtements [après en avoir été] ordonnés par [Moïse], tel que cela fut le cas pour les autres travaux [qui devaient être faits] et tel qu'il est dit (13) : « Vois, J'ai désigné expressément Betzalel... »

27:20 "D'alimenter la lampe en permanence".
Selon Rachi :

« Tout ce qui se renouvelle nuit après nuit est appelé "perpétuel", tel que l'on dit ( 15): "Un holocauste perpétuel", même si [ce sacrifice est offert seulement] jour après jour. Cela est également le cas pour l'oblation [où le mot] "perpétuel" est dit [au verset] (16), même si elle était offerte la moitié le matin et l'autre moitié le soir. Cependant, le mot : "perpétuel" qui est dit à propos du pain de proposition (17) signifie : d'un Chabath à l'autre ».

Suite...

(1) Littéralement : « Les Écritures ».

(2) Tandis qu'il est dit le plus souvent : « Ordonne aux enfants d'Israël ». En d'autres termes : pour quelle raison le commandement de D-ieu est -il exprimé au futur ?

(3) C'est-à-dire : D-ieu.

(4) Éxode 25:11. C'est-à-dire : le commandement d'Hachem était que Moïse ordonne qu'il soit fait plutôt qu'il fasse lui-même.

(5) Dans le premier verset de la Paracha : « Tu ordonneras aux enfants dIsraël de te choisir une huile... ».

(6) Lévitique 24:2.

(7) Verset 21 qui suit.

(8) Éxode 25:2.

(9) Plus loin, 28:1.

(10) Ibid., verset 2. Ce verset est souvent traduit ainsi : « Tu feras confectionner... » Cependant, la traduction littérale est celle que nous avons indiquée ci-dessus.

(11) Chroniques I 28:19.

(12) Plus loin, 28:3.

(13) Dans la mesrure où il est écrit dans le verset 1 : « Fais venir à toi Aaron, ton frère, avec ses fils » et dans le verset 2 : « Tu confectionneras (pour Aaron ton frère) des vêtements sacrés », on aurait pu penser que Moïse lui-même devait confectionner les vêtements d'Aaron. Afin de nous faire comprendre que cela n'était pas le cas, il est dit dans le verset 3 : « Tu enjoindras donc à tous ceux qui sont habiles dans l'esprit (… qu'ils fassent les vêtements d'Aaron) ».

(14) Plus loin, 32:2.

(15) Plus loin, 29:42.

(16) Lévitique 6:13.

(17) Précédemment, 25:30.

(Extrait de l'ouvrage à paraître aux Éditions Sichy : "Commentaire du Ramban sur la Paracha" ).

Ramban : Paracha Tétasvé (2)

(Afin de lire la partie précédente du commentaire du Ramban sur la Paracha, cliquez ici.)

Cependant, dans le Midrach (18), nos Sages (19) [ont dit] que cela n'est pas le cas. De fait, il est enseigné ce qui suit dans le Sifré :

« [En lisant le verset (20)] : "Les sept lampes doivent projeter la lumière", je pourrais penser qu'elles doivent brûler d'une façon continue. [Afin de nous apprendre que cela n'est pas le cas], il est dit (21) : "Depuis le soir jusqu'au matin".»

Lire la suite...

Questions sur la Paracha Tétsavé

Approfondissez vos connaissances en répondant à ces questions :

  • Dans un verset de la Paracha, il est dit que Moïse devait confectionner les vêtements de son frère Aaron. De quelle façon le Ramban explique-t-il ce verset ?